Histoire de la Bière Naine par Kronn Embourg [achevé]

Ici, l'on conte des chroniques relatives aux îlots centraux
Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Histoire de la Bière Naine par Kronn Embourg [achevé]

Message par Dwalhor »

Un nain s'échauffe le poignet, assis sur un tabouret gras, au fin fond d'une taverne mal famée d'Irillion, dont nous nous garderons de communiquer l'adresse pour ne pas froisser les esprits, et garder un minimum de suspens à nos lecteurs avides de vin et de rengaine.

En effet, ce bouge infect mérite quand même le détour, bien que les lits soient infestés de puce, la boisson rance, la nourriture moisie, et que la faune qui la peuple est constituée principalement des pires coupes-bourse, trousses-jarrets, et autres gais lurons malhonnêtes des îlots centraux. On trouve dans ce havre de paix une espèce unique en son genre de papillon de nuit : le Bombyx Disparate.

Mais je m'égare…


Ce nain, quoique patient, mais surtout potent, va entamer la rédaction d'une histoire d'amour millénaire entre deux parties bien connues des aventuriers des îlots : j'ai nommé LES NAINS et LA BIERE.

D'aucuns diront que l'histoire ne mérite pas d'être racontée, d'autres que ce n'est que balivernes et billevesées, mais ce nain va sortir sa plus belle plume et vous conter l'histoire merveilleuse de la rencontre entre le Premier des Nains, et cette boisson houblonnée, parfois maltée, aux couleurs diverses et variées et aux mille et une vertus.

Cette anecdote mérite d'être racontée, car elle illustre à merveille le tempérament du Peuple le plus honnête, le plus travailleur, le plus fier, le plus droit, et le plus habile que les Landes aient jamais vues, j'ai nommé les Nains (croyables).

Mais je m'égare…


Notre écrivain en herbe dégaine donc sa plume, la trempe dans une encre bleue foncée, qui tire un peu sur le noir quand on s'y penche et que la luminosité est faible, et débute son histoire...
Dernière modification par Dwalhor le 08 juil. 2019, 11:25, modifié 6 fois.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Re: L'Amour Absolu, la Rencontre de 2 mondes

Message par Dwalhor »

L'histoire débute dans des temps immémoriaux, alors que les Landes étaient encore jeunes… Un nain, que nous nommerons Bus, sortait d'une mine de fer où il avait passé sa journée, et avait grand soif. Mais ô déception, ô rage, ô tristesse, ô(sti de calisse de caribou), point de taverne à l'horizon puisque la bière n'existait pas ! il s'en alla quérir le puisatier du village afin de se faire servir une bonne pinte d'eau…

Et la, je sais ce que vous vous dites, chers lecteurs : "comment un nain peut-il boire de l'eau ?" Et bien à cela, je répond qu'en ces temps là, le foie de ces petits êtres était encore parfaitement capable de digérer l'eau. Le docteur nain Eumbroiz Paret, de l'université de médecine de Durlieu, a répondu dans un communiqué récent à cette question.
Nous avons comparé, en réalisant des dissections, un fossile d'un cadavre de nain vieux de plusieurs milliers de fingeliens, et celui d'un nain actuel, et nous avons pu constater que la taille du foie avait sensiblement augmenté et permettait donc l'absorption de quantités astronomiques d'alcool. Dans le même temps, nous avons pu voir que l'organe permettant la régulation de la quantité d'eau chez les êtres vivants, que nous avons appelé Eaumètre, avait dans le même temps quasiment disparu, entraînant ainsi les changements d'habitude alimentaires chez certains nains. Mais la mutation susnommée ne s'est pas faite partout, ce qui explique qu'on trouve ça et la des Nains qui ne boivent pas ou peu de bière.
Eumbroiz Paret
Mais je m'égare…

Notre cher nain Bus, donc, qui avait grand soif, alla voir son ami puisatier, le nain Siropmo. Siropmo le nain était un être d'une grande habileté, et d'une grande naintégrité. Il aimait profondément Bus, et faisait tout ce qui était en son maigre pouvoir pour lui faciliter la vie. Mais ce jour là, l'eau ne vint pas…
La source était peut être tarie, ou alors le seau qui servait à puiser était percé, ou alors la corde du puit avait rompue, nul ne le sait… Tout ce que l'on sait c'est que Bus et Siropmo ne purent pas boire.

Poussé par la soif, ils se dirigèrent chez le nain Heken, un voisin paysan qui vivait non loin, et qui était essentiel à la survie du peuple car il cultivait la terre, et permettait donc grâce au blé produit, de fabriquer du pain, ressource essentielle chez les nains de l'époque.

En arrivant, ils virent des champs remplies d'une plante qui ressemblait au blé et qui n'en était pas… alors même que nous étions à la saison des blés. Mesurant plusieurs pieds de haut, les épis avaient à leur extrémité une boule verte et dégageaient une odeur amère et très entêtante.

La dessus, ils arrivèrent à la masure de Heken. En entrant, ils virent ce dernier et Affli Gem, un autre nain paysan, en pleine discussion autour d'un étrange dessin de coffre rond, ressemblant à un tonneau, et percé d'un trou avec une coudière vers le bas. Posé à côté de ces derniers, une chope. Dans cette chope, un liquide couleur d'or mousseux, et quelque peu gazeux, crépitait tranquillement. Les deux paysans relevèrent la tête, et chaleureux, comme les nains de l'époque savaient le faire, invitèrent les deux assoiffés à les rejoindre.

Ils leur proposèrent de goûter l'étrange liquide. Bus, pas méfiant, trempa ses lèvres dans le récipient et grimaça. Siropmo, qui était de nature prudente, se garda bien de goûter le mélange, prétextant n'avoir pas soif… tout en cherchant du regard un quelconque récipient rempli d'eau.
Dernière modification par Dwalhor le 05 juil. 2019, 14:13, modifié 4 fois.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Re: Le pourquoi du comment de l'amour des nains pour la bièr

Message par Dwalhor »

Pendant que son camarade cherchait de l'eau dans la maison, Bus demanda aux deux apprentis sorciers-cuisiniers ce qu'était ce curieux mélange. Heken lui expliqua alors son expérience.
"La saison passée", lui dit-il, "j'ai cultivé deux nouvelles céréales, nommée malt et houblon dans mes champs. C'est un Galdur nommé Whiskirak qui me les a apporté. Il m'a expliqué un processus permettant de transformer ces belles céréales en boisson, qui brûle la gorge, et qui permet aussi de désinfecter les blessures, ainsi que d'allumer le feu ! J'ai voulu essayer d'en réaliser et j'ai suivi sa recette à la lettre. Mais j'ai du oublier une étape et ma recette, mise en sûreté dans des tonneaux, s'est transformée en cette curieuse boisson… Et je l'ai trouvé si bonne que cette année, je n'ai plantée que ces céréales afin d'améliorer ma recette et de faire goûter mes frères !"

Le lecteur, circonspect à ce moment de l'histoire, est en droit de se demander comment diantre est-il possible qu'une recette d'une boisson maltée, probablement le fameux Whisky dont raffole tant les galdurs, a pu se transformer en bière dans un tonneau nain. A cette question évidente, le docteur nain , aussi appelé nainlcoolique Yber Sermoilver, qui a élaboré une thèse sur le sujet, à un début de réponse !
Il est -hips- évident que le taux d'al-hips-cool dans une boisson ne peut pas varier à ce point juste en fonction-hips- de la barrique-hips- dans laquelle il fermente. J'en déduis donc -hips- qu'il y'a la un se-hips-cret de fabrication que ce bon nain Heken ne nous as pas transmis…
En tout cas, c'est le fruit de plusieurs année de recherche que Sermoilver vient de nous résumer en une phrase, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça valait le coup !

Mais je m'égare...
Dernière modification par Dwalhor le 05 juil. 2019, 10:17, modifié 1 fois.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Re: L'Amour Absolu, la rencontre de 2 mondes

Message par Dwalhor »

Les 2 nains, ne réalisèrent pas tout de suite la portée des actes de ce bon vieux Heken, mais prient vite conscience de la gravité de la situation. En effet, comme je vous l'ai dis plus tôt, ce nain était l'un des principaux cultivateurs du petit peuple et fournissait donc la quasi-totalité des ressources en blé aux autres.

Et comme l'as si bien résumé Eûmon Bofis, historien nain reconnu
pas de blé, pas de pain… pas de pain, pas de nourriture...pas de nourriture, pas de nourriture.
C'était donc la famine qui guettait les nains à ce stade de l'histoire ! Mais pas de panique, car Heken avait la solution.


En effet, comme lui avait expliqué son galdur, et comme il avait ensuite constaté, son breuvage, en plus de procurer une douce sensation euphorique, nourrissait amplement un estomac affamé.
Les nains avaient donc la solution à leur famine ! Il leur suffisait de se nourrir de cet étrange breuvage !

A ce moment de l'histoire, le lecteur se rend bien compte que cette histoire est totalement absurde, et il pourrait, tel le philosophe Galdur Finkel Krott, faire part de son énervement au conteur de part un
Taisez vous !
bien senti… Mais il ne le fera pas, car il veut connaître la suite du conte.

Continuons donc.


Passé le délai de digestion des informations catastrophiques de Heken et Affli Gem, les 2 nains s'en allèrent prévenir les Kazriks de la famine qui planait au dessus de leurs têtes. En ces temps là, les Nains étaient encore austères dans leur manière de diriger et les 2 inconvenants furent châtiés pour l'annonce de la mauvaise nouvelle ! Heken et Affli Gem furent interdit de visite des autres nains, et furent bannis jusque à la prochaine saison des blés...

Mais au fur et à mesure (ou plutôt vous m'épargnerez ce jeu de mot de mauvais goût mais au fut et a mesure) que les réserves s'amenuisaient, et que les boissons d'Heken et d'Affli fermentaient dans leur tonneau, on constatait que de plus en plus de nains s'en allaient discrètement chez Heken et Affli Gem chercher de la boisson… afin de se sustenter et de passer un bon moment dans une douce ambiance euphorique.
Les 2 nains avaient même installé une grande barrique dans laquelle on pouvait nager. Les Nains, de par leur petite taille, ne savaient nager qu'une nage : la brasse.

Et là, gros comme un Actuun, vous voyez évidemment où je veux en venir. Comme vous l'avez deviné, l'endroit où l'on consommait des bières fut renommé Brasserie car les nains pouvaient venir y nager.
De plus, les 2 fabricants s'était rendu compte que si l'eau était brassée par des pieds de nains, le breuvage n'en était que meilleur, plus fort en alcool mais aussi plus doux en bouche. C'est ainsi que depuis tout ce temps, les bières nains ont toujours été brassées au pieds de nains, ce qui leur procure ce goût unique.

Mais je m'égare...
Dernière modification par Dwalhor le 05 juil. 2019, 14:12, modifié 1 fois.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Re: L'Amour Absolu, la Rencontre de 2 mondes

Message par Dwalhor »

Les autorités, au début aveugles, apprirent bientôt la sinistre vérité, et les coupables furent sévèrement punis. Mais une certaine torpeur commença à s'installer du côté des instances dirigeantes du petit peuple.
Le temps passa, et l'ambiance chez les nains était morose et triste, tandis que dans la brasserie des 2 compères, ils s'évadaient ! Etourdi par l'alcool, ils revivaient chez Heken et Affli Gem ! Un jour, on vit plus de la moitié du petit peuple faire la fête chez les deux paysans, de tôt le matin jusque tard dans la nuit… Les autorités n'eurent plus le choix et autorisèrent finalement le breuvage.
Il y'eut une cérémonie officielle ou furent conviés tout les nains du Peuple, afin de présenter l'aliment qui allaient les sauver de la famine : l'Amer !

Le lecteur pourra constater que le breuvage ne s'appelle pas encore bière. En effet, à cette époque, les nains avaient encore toute leur faculté d'élocution, et pouvaient parfaitement parler de manière compréhensible. Comme nous l'explique le linguiste nain Rochefort, spécialiste du parler nanique :
A cette époque, les nains n'étaient pas encore les poivrots avinés, les outres pleines de vin, les sac a bières que l'on connaît aujourd'hui. Il émanait d'eux un charisme inégalé ainsi qu'une prestance et une dignité somme toute exceptionnelle. Mais, tombés dans les affres de la bière dès le plus jeune âge, les générations suivant celle de Heken et Affli Gem virent leur capacité de compréhension altérées par l'alcool, leurs dents jaunir et leur gencives se gonfler, ce qui amena à une profonde modification du langage. L'Amer se transforma petit à petit en lamerre puis en l'mière puis en l'bière puis en LA BIERE !
Mais je m'égare...

L'Amer, donc, devint la principale source de ravitaillement du Petit Peuple. On lui découvrit moult applications, et c'est en ces temps que fut inventé la recette de l'Ours à la bière, que je vous détaillerais si vous êtes patient. Les Nains devinrent petit à petit les gais lurons que l'on connaît, et la bière prit tant de place dans leur cœur, que l'année suivante, ils s'attelèrent à couper des hectares et des hectares de bois pour agrandir les surfaces cultivables, et ainsi faire pousser du blé pour le pain, et de l'orge, du malt et du houblon pour l'Amer !

Le peuple prospéra, sous la voix du houblon. Les deux nains Heken et Affli Gem devinrent riche, et leur brasserie un lieu de pèlerinage connu de tous.

La brasserie devint au fût et à mesure des années une légende qui tomba peu a peu dans l'oubli…
Un nain alcoolique du nom de Karmeliet y aurait trouvé le secret de la triple distillation du malt, qui donna son nom à une bière très appréciée de tout les nains, la fameuse Triple de Karmeliet.

Mais je m'égare…


Les nains, donc, ont survécu à cette terrible époque et devinrent amoureux de ce doux breuvage. Et entre ces 2 entités, alcoolique et vivante, s'est crée un lien indescriptible et passionnel, fusionnel et absolu, impalpable et pourtant réel, un amour véritable …
Dernière modification par Dwalhor le 08 juil. 2019, 11:24, modifié 2 fois.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Avatar de l’utilisateur
Dwalhor
Messages : 87
Inscription : 15 mai 2019, 20:16
Localisation : En pleine brousse !

Histoire de la Bière Naine par Kronn Embourg [achevé]

Message par Dwalhor »

Le nain repose sa plume, le bras fatigué par ses heures d'écriture intense. Un grand sourire se dessine sur son visage, et on peut y voir de la fierté. Fierté d'avoir réussi à consigner ce que personne n'avait encore réussi à écrire avant lui, et fierté d'appartenir à ce pan de l'histoire d'un peuple. Il a transmis son héritage. Il ne lui reste plus qu'une dernière chose à accomplir. Signer ce conte. Signer cette humble contribution.
Marquer de sa plume l'histoire, sans doute fausse, qu'il vient de terminer, car la légende n'est qu'un pâle reflet de la vérité, distordu et exagéré dans tout les sens…
Alors il dégaine une dernière fois sa plume, et la trempe dans cette encre bleue qui tire un peu sur le noir quand on s'y penche et que la luminosité est faible pour signer :


En espérant que cette fable vous ait plu.
Avec toute ma sympathie
Kronn Embourg
Nain tavernier.
Dwalhor
Nain de Nord Thyl

Répondre