Nous sommes actuellement le 18 Août 2018, 22:49

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 01 Mai 2018, 14:48 
Jour 16 mundia fingelien 408 02:37
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 22 Jan 2017, 10:44
Message(s) : 3
*Voici plusieurs jours que l'on ne parle plus que de ça, dans toutes les rues, tavernes et commerces. Le Capitaine Sygride, fille de Luxin et arrière petite fille d'Elouin, se tenant devant non pas le Palais de Pierre-Blanche mais la façade en ruine du Palais du Divin Fingel, centre du pouvoir partagé Séridien, annonçant officiellement à la foule, sa candidature à la Régence de l'Ilôt.

Son premier discours politique, fondateur, dont l'essentiel a été transcrit et publié dans différents lieux, dont sur les murs extérieurs de la Taverne du Nain Joyeux. Mais l'on se souviendra surtout de sa posture : droite, en armure, fière et solide, malgré le bandeau qui lui ferme encore l'oeil droit, blessé. Le regard déterminé, dur comme celui d'un militaire, et le discours clair, brut.
*

Séridiennes, Séridiennes! Nous devons en finir. En finir avec le chaos qui nous a envahi, plus difficile à combattre que les hordes vertes. Une nouvelle gouvernance doit régner dans notre fier îlot, rempart face aux Landes et fondations de notre union contre les Féaux.

La guerre a été gagnée mais notre colonie est encore à genoux. Des régions gorgées d'histoire et de victoires sont toujours abandonnées ; les récoltes pourrissent sur places ; le chiendent envahi nos ruines dont celles de notre symbole, ce Palais ; et hier encore, j'apprend que les règles des territoires sont bafouées, Nord-Thyl en est l'exemple.

Toute ma vie a été consacrée à l'armée, et à remporter une guerre après l'autre. Je me dois à présent de faire plus pour ma patrie et au nom de ma famille, et reprendre aussi l'étendard politique. Oui, je le dis clairement aujourd'hui, je me proposede reprendre le flambeau de mon père, et de prendre les responsabilités de la Régence de Seridia.

Et ma mission est claire, en cela je ne trahirai pas l'héritage de mon père, ce formidable Seigneur qui a su consolider un véritable équilibre entre tous nos peuples, aux destinées et priorités pourtant tellement dissociables. Ce sera ma priorité : restaurer le Traité des Peuples voire le revoir, afin que tous continuent de s'y retrouver et que ce rêve, celui d'une colonie aux visages multiples, qui, sur ses dissenssions, crée la victoire, continue de se prolonger.

C'est dans cette vision, que j'imagine notre organisation. Restaurer en premier lieu une organisation assainie pour la gestion quotidienne des îlots, par le biais des baillis, que je piloterai en direct en consultant régulièrement nos habitants natifs dont c'est une priorité mais en prenant l'avis des aventuriers que cela pourrait intéresser. En second lieu, et ceci concerne la priorité des aventuriers qui l'ont démontré récemment, en prenant un rôle premier dans la résolution du dernier conflit, restaurer un organe revitalisé, visant à prendre toute décision concernant les territoires, la diplomatie, les décisions militaires et tout choix structurant.

Cet organe reposera à tête égale, sur chacun peuple, représenté par un natif et un aventurier, choisis en toute transparence, et sur moi-même. Représentant toutes nos différences, il sera là pour permettre la convergence, ensemble, vers la victoire contre les Landes! L'armée Séridienne, remise en place, en dépendra pour que toutes les forces, natives ou aventurières, luttent toujours dans la même direction.

Vous remarquerez cependant ma différence, avec d'autres ou avec ceux qui ont peu me précéder. Mes valeurs clef sont l'honnêteté, la clarté et la fermeté. Je n'ai pas été militaire si longtemps sans que cela ne laisse de trace. J'exprimerai toujours le fond de ma pensée sans ambage, et lutterai toujours pour une décision limpide. Nous n'avons le luxe de laisser les incompréhensions proliférer.

D'ailleurs, sur cette transparence, beaucoup s'interrogent sans doute sur mon geste face à Ombre, dans les derniers moments de la guerre que l'on nomme aujourd'hui Dynastie. Je me livre à vous ce sujet : mon geste est inacceptable et ne s'explique pas, même pour moi. Je n'en ai strictement aucun souvenir, ni de la rencontre même avec le Féal. Je n'ai d'autre explication, même si facile, certains le prétendront, de dire que j'ai été manipulée, probablement par nos Ennemies. Ce n'était pas moi.

Aujourd'hui, je ne développe pas plus ma pensée, car je trouve déjà mon intervention plus que longue. Mais je me tiens à disposition, pour toute question, questionnement, échange ou partage relatif à la vision du role que j'entend assumer. Je passerai d'ailleurs régulièrement dans les tavernes, centre villes et ici même pour, en tout transparence, m'expliquer. Et je m'attend d'une même transparence de votre part.

Pour Seridia et face aux Landes, je me tiens prête.

*Une moitié de la foule acclame, dynamisée, la jeune femme. Dans les commentaires, sont le plus évoqués sa transparence, son discours clair, sa vision d'un équilibre parfait entre les peuples, la constance bien qu'améliorée de la vision rassurante de son père, et les viles Landes qui l'ont manipulée, causant presque sa mort.

L'autre moitié de la foule applaudit poliment mais échange sous cape. L'on entend ci et là des commentaires sur l'inefficacité d'un système se basant sur l'avis perpétuel d'une petite vingtaine de représentants, sur les mauvais souvenirs de la gestion à la Luxin, sur l'explication un peu facile concernant son geste contre Ombre, et sur son immaturité.
*

(HRP : Possibilité d'interagir ici avec la candidate ; ou avec les natifs qui interviendront aussi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 01 Mai 2018, 17:18 
Jour 16 mundia fingelien 408 04:56
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 30 Jan 2011, 17:09
Message(s) : 157
Cernunnos rentre dans la taverne pour rejoindre le groupe agglutiné devant le panneau d'affichage.

Le discours de la candidate Sygride, hummm.

Après la lecture attentive, ces pensées ne changèrent pas.

"Son discours sans mauvais l'ingérence et la dictature, voyons voir ce que nous proposera l'autre fille."

Cernunnos repartit à ses affaires laissant les autres débattre dans la taverne.

_________________
Échevin au service de notre fière peuple Eldorian. grand explorateur de l’île de Vadin et de ses alentours

Membre Permanent de l"UFDA"

La cabane de l'UFDA


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 01 Mai 2018, 19:44 
Jour 17 mundia fingelien 408 01:22
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 07 Nov 2010, 11:38
Message(s) : 2535
C'est vêtue d'une courte robe d'un blanc immaculé, symbole de son pouvoir chez les Sinans autant que de son pouvoir sur la population masculine environnante que la sinane s'est présentée devant le Palais de Fingel. Enfin devant les ruines du Palais de Fingel. Le discours de Sygride était intéressant mais sans vraiment contenir de surprise, la sinane écouta attentivement mais sans montrer outre mesure son opinion sur son visage d'albâtre encadré par ses longs cheveux soigneusement retenus par un peigne en or. Une chaine d'or fin portant un médaillon ornementé de signes incompréhensibles orne son cou gracile, brillant de mille éclats sous le soleil de Tarsengaard. A ses oreilles pendent de fines chaines d'or, qui rehaussent discrètement sa chevelure bouclée.

La robe dévoilait, cette fois, tous ses tatouages d'Assemblée, un cobra pour la Chappelle des Castreghe, un scorpion pour le Cénacle des Condottières et enfin un aigle pour le Cercle des Clephtes. A ses mains brillent deux chevalières, celle d'Aile Suprême et bien sur celle d'Aigle de la Cité. Celle qui fut autrefois bannie est aujourd'hui dirigeante du peuple aventurier sinan. Elle a l'attention des natifs et sous sa férule le peuple Sinan a prospéré. Le Temple du Releveur, autrefois perdu fut repris des mains des eldorians et rénové, une Crypte oubliée fut d'ailleurs re-découverte. La religion sinane et leurs coutumes furent expliquées au plus grand nombre et de nombreux Ancêtres quelque peu oubliés furent remis en avant. Une ligne de vêtements fut dessinée et créée en grande partie par ses soins avec l'aide précieuse de celles qui gèrent aujourd'hui le magasin. Augure Sinane elle sait pouvoir peser sur l'opinion des natifs Sinans quand viendra le temps de choisir une régente, ou, après, pour les décisions à venir. De ce point de vue là, sans doute, l'idée de Sygride d'un conseil à 17 têtes a des avantages.

C'est sans doute à cela qu'elle pense quand un sourire fugitif traverse ses lèvres. Mais elle se renfrogne bien vite, peut être parce qu'elle sait l'ignorance du peuple quand il se trouve nombreux et qu'elle craint qu'autant de personnes ne puissent jamais se décider, ou du moins décider intelligemment. Elle l'a vu auparavant et craint de le revoir. Thyllesine saura-t-elle la convaincre davantage ? Rien n'est gagné si l'on en croit la relation tendue entre les deux femmes de pouvoir.

Finalement la sinane s'avance, quelques pas suffisent à la séparer de la foule et à la rendre clairement visible pour Sygride :

"Capitaine ? Vous parlez de restaurer le Traité des Peuples, est-ce là le traité voté lors du 9ème conseil, portant entre autre sur la répartition des territoires ? Vous parlez de le revoir, pourrait-on en savoir davantage ?"

Les mains posées sur les hanches, dans une attitude d'écoute tout autant que de défi la sinane sourit, attendant sa réponse. Le simple fait qu'elle ait appelé Sygride par son titre a attiré l'attention des natifs sinans qui s'approchent pour mieux entendre la réponse. En effet si Llariarith use facilement de ses titres elle réserve ceux des autres à ceux pour qui elle a un semblant d'estime. Doit-on voir dans ce simple mot, cette petite marque de respect, l'intention de vote de la sinane ou de tout son peuple ? Ou bien n'est-ce là qu'une entorse à sa règle personnelle par politesse ou pour ne pas choquer la foule ?

_________________
Image

“Imitation is the sincerest form of flattery that mediocrity can pay to greatness.” ― Oscar Wilde
"Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : Ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien." - Aristote
"Chaque parole a une conséquence. Chaque silence aussi" - Sartre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 04 Mai 2018, 20:03 
Jour 29 mundia fingelien 408 00:27
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 21 Août 2011, 21:12
Message(s) : 179
Le sombre, tout de noir vêtu, est assis au comptoir près de Reca. Il recopie sur un parchemin ce qu'il entend ainsi que le discours de la capitaine.

à lui même :

" il va falloir prendre une décision et la bonne."
Toupac roule le parchemin. En tendant une pièce à Reca :
"Taknéa pour la boisson Reca. Deshmal"

L'elfe enfile son chapeau blanc sur ces oreilles pointus et se dirige vers Naralik le parchemin à la main

_________________
Toupac
Elfe Noir barde


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 07 Mai 2018, 20:43 
Jour 10 kamarien fingelien 408 05:58
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 22 Jan 2017, 10:44
Message(s) : 3
*Sygride écoute attentivement la question de Sygride, consulte un parchemin, réfléchit et après quelques minutes, donne sa réponse, le regard ferme*

Dame Llalriarith, je reconnais là toute votre précision et votre expérience dans les îlots centraux.

J'évoquais avant toutes choses le Traité des peuples institué par mon grand-père, Enethin, et remis à jour effectivement lors de ce fameux Haut Conseil.

Le Traité donne une indépendance à chaque territoire, sur toute une série de matières régissant le quotidien mais aussi permettant à chaque peuple, mêlant natifs et aventuriers, de déterminer des règles spécifiques s'appliquant à ce territoire. Je souhaiterais m'assurer de son application ferme, il me semble qu'il y a eu par le passé lointain ou récent, quelques oublis. Sans compter en outre que la répartition des territoires est quelque chose qui doit vivre dans le temps. Et sans oublier encore qu'il y a quelques nouvelles arrivées à répartir.

*Incline légèrement la tête de côté pour observer la Sinane et analyser sa réaction*


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 07 Mai 2018, 20:52 
Jour 11 kamarien fingelien 408 00:08
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 13 Juin 2008, 19:23
Message(s) : 911
*Ecoute celle-ci, attentive, sans mot dire*

_________________
A force de péter trop haut, le séant prend la place du cerveau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 10 Mai 2018, 09:30 
Jour 20 kamarien fingelien 408 05:45
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 07 Nov 2010, 11:38
Message(s) : 2535
L'Aile Suprême sourit légèrement, il est vrai que les coutumes de tous et chacun sont facilement bafouées, toutefois elle n'est pas forcément dupe des grands discours de Sygride. Il faut bien préciser que la sinane a eu son compte de politiciens auparavant et que son passé avec la Chappelle des Castreghe a tendance à lui conseiller la méfiance face à toute personne ayant le pouvoir ou, pire, cherchant à l'obtenir.

"C'est une bonne chose, en effet. Quant aux arrivées à répartir les sinans ont une dette envers les Egarés, ou du moins leur Reine. Un certain nombre d'entre eux seront les bienvenus en Cité Sinane, de préférence les Sombres et Nains. Voilà longtemps que nous cherchons à faire revivre la forge de Brokk entre autre.

Quant à mieux respecter les coutumes et lois de chacun, il a été reproché à Thyllesine l'incursion en Terres Naines, un géant invoqué à ses cotés pour aller déterrer un crâne de Hurlgriff, mais si j'en crois ce que l'on m'a dit vous étiez présente, au même titre qu'elle et avez participé aux mêmes actions et décisions. Vos belles paroles ne sont-elles donc que cela ?"


La Sinane soutient le regard de Sygride, si celle-ci pensait que le vote d'une alliée de son père lui était acquis elle réalisera bien vite que tel n'est pas le cas. Llariarith est connue pour être impitoyable et c'est encore plus vrai face à quelqu'un qui cherche à obtenir un pouvoir supérieur au sien. Il faut dire que la sinane a souffert des mains de ceux qui, au pouvoir, se révèlent cruels ou mesquins. Si elle doit soutenir l'une des deux régentes elle entend bien s'assurer que ses idéaux rejoignent les siens. Et qu'au pouvoir elle sera aussi raisonnable et censée que la sinane tente de l'être.

_________________
Image

“Imitation is the sincerest form of flattery that mediocrity can pay to greatness.” ― Oscar Wilde
"Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : Ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien." - Aristote
"Chaque parole a une conséquence. Chaque silence aussi" - Sartre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 15 Mai 2018, 09:25 
Jour 10 thyllion fingelien 408 03:37
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 24 Fév 2008, 19:43
Message(s) : 645
Le Pythonisse, habillé de son cuir sinan et son chapeau bleu toussote et prend la parole.

Maljour Dame Sygride,

Peut-on savoir ce qui s'est réellement passé lors de l'affrontement final contre Ombre à Nord Thyl? Je vous ai vu attaquer sans réfléchir Ombre... Cela ne faisais pas partie de la stratégie, loin de là. Vous avez d'ailleurs failli y laisser la vie! *affiche un sourire en coin*

Vous disiez avoir été possédée par les Landes? Est-ce la première fois? Comment peut-on savoir que cela ne se reproduira pas? Vous comprenez je l'espère, que nous ne puissions pas nous permettre que la régente de Séridia se retrouve à nouveau contrôlée. Comment savoir si ce ne seront pas les Landes elles même qui dirigeront Séridia?


Regarde Sygride droit dans les yeux avec un air de défi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 15 Mai 2018, 17:31 
Jour 11 thyllion fingelien 408 05:34
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 22 Jan 2017, 10:44
Message(s) : 3
Sygride fixe son interlocutrice du regard. Puis elle répond d'un ton qui se veut conciliant, et aucunement provocateur.

Ce géant représentait-il une erreur ? Un mépris flagrant pour le peuple nain ? Oui, assurément. Avec le recul, je m'en rends parfaitement compte maintenant, et je le regrette profondément. Mais une fois l'erreur commise, on ne peut que la reconnaître et demander à être pardonné. Toutefois, pour une régente, cette erreur deviendrait une faute si rien n'était fait ensuite pour éviter que telles situations surviennent à nouveau.

C'est pourquoi nous devons nous assurer que chaque peuple soit respecté en Séridia. Et quelle meilleure marque de respect que d'autoriser chacun à vivre selon ses croyances sur ses terres ?
Aux eldorians, le droit de vivre dans les préceptes de l'Unique.
Aux sinans, le droit de louer les démons.
Aux elfes, le droit de vénérer la nature.
Aux sombres, le droit de louer la Tisseuse.
Aux bleus, le droit de chanter et danser parmi les dunes.
Aux galdurs, le droit d'honorer force et courage.
Aux kultars, le droit d'exercer la magie dans les marais.
Aux nains, le droit de forger selon les préceptes d'Hamal.

Cependant, rien de cela ne serait possible si une instance supérieure ne garantissait pas la liberté de tous. Nous devons rester solidaires les uns des autres, malgré nos différences. La régence que j'incarnerai sera à même de rétablir sécurité et prospérité pour Séridia.

Et ainsi unis sous une même bannière, nous ferons de nos différences une force, prêts à relever tous les défis !


Sa réponse à peine terminée, quelqu'un d'autre dans l'assistance l'interpelle sur son combat contre Ombre. Par un réflexe involontaire, Sygride pose sa main sur son ancienne blessure.

Hmm, ce jour-là, nous étions toutes deux en symbiose avec des créatures ressurgi d'un lointain passé. Exploit rendu possible grâce à la bénédiction d'un démon sinan. Je laisse aux plus érudits d'entre nous le soin d'expliquer ce qui s'est passé lors de ce rituel. J'en suis tout bonnement incapable et je ne puis encore moins prédire les éventuelles conséquences. Quoiqu'il en soit, soyez rassuré, le lien qui m'unissait à cette créature a complétement disparu depuis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 16 Mai 2018, 00:22 
Jour 13 thyllion fingelien 408 00:18
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 07 Juin 2006, 13:41
Message(s) : 1477
Localisation : Oro goes where he pleases !
*Le Maître des Adeptes écoute tout ce qui se dit, surtout la parole de son Pythonisse*

Mmh... Si c'est bien à cause du lien que vous aviez eu avec Hurlgriff... qui vous a rendu sans défense et qu'on vous a possédé. Si ce n'est que cela.
Dans ce cas, il est probable que cela ne se reproduira pas.
Nous ne reverrons pas sitôt ce genre de rituel hors pair.

*L'Elfe Noir semble convaincu*

_________________
Orodreth Táralóm,
Assassin des ombres,
Maître de Gilde des Adeptes de Denetos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sygride, descendante des Premiers Colons
MessagePublié: 16 Mai 2018, 20:53 
Jour 17 thyllion fingelien 408 01:34
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 26 Avr 2018, 07:23
Message(s) : 74
Récemment arrivé en Seridia, le Nain vêtu de l'habit de son Peuple et de la cape bleue des Artificiers, peu accoutumé à la foule, s'est adossé à l'écart contre une muraille à la pierre rassurante. De prime abord impressionné par la stature et la prestance de Sygride, Goerill l'a écoutée mais sa harangue l'a laissé dubitatif ; le regard rivé sur la grande humaine, il soliloque, marmonnant dans sa barbe.

Mhhh... Ouë. L'est bin martial' pour quelqu'un qui parl'd'laisser l'choix au peupl'. Un coup tordu, ça : tu sembl' laisser d'la liberté mais au fond tout est fait pour qu'y'ait qu'toë qui finiss' par choisir.

Ha ! J'sais pô ! Autant c'qu'on m'a raconté pi c'qu'jai lu sur eul'Thyllesin' pi l'Véreux pi c't'engeance, là, ça m'débect', autant ceull-ci l'a l'air plus clair' hein mais c'pô pour autant qu'ell'a pô l'vé des morts ha ! Baraz dawazi, par Hamal ç'peut pô passer ça.

Son attention se tourne vers les natifs nains venus entendre la martiale eldoriane. Des crevasses sombres creusent son front tandis que son monologue s'adresse à eux

Deux lèv'morts, vous autr's ! Et v'choisiriez cell'qu'sembl' la pir' ? Des Nains qu'support' l'Dum Armak, c'est d'jà terribl', mais qui choisiss' l'pir' du pir', ça... ha ! Mêm' si c'est pô mon ch'min, j'comprends bin qu'on soit curieux d'la vie des autr', hein ! voire mêm' qu'on tent'd'incorporer du neuf à la Tradition, ha. Mais s'cracher soi-mêm' au visag' comm'-ça, c'est d'suicid' !

Il pense aux Oubliés, ces premiers Kultars dont il a récemment découvert l'existence et qui se sont opposés à l'usage de la magie avant d'être bannis par leurs congénères. Goerill sent son coeur frémir.

Du courag' Gromaf Dawazi ! On peut pô tout laisser fair' et surtout pô s'entr'déchirer, par Hamal !

Si j'vot' pô, y'a eum'voix qui va manquer, hein. Ou pas. Alors j'vais voter. Ou pas. Mais si j'vot' ça s'ra pô pour élir' la ptit'fill' du Véreux, dawr ! Alors si y'a pô d'troisièm' qui s'présent' ça s'ra pour la Capitain' qu'j'vot'rai.

Il s'interrompt, ses iris clairs disparaissent entre ses paupières sombres, crispées par l'attention tendue qu'il porte à Sygride, qui porte encore la main à son oeil blessé.

Capitain' Sygrid', m'salut ! Sauf m'respect qu'j'dois à vos talents héroïqu' d'combattant', comment pouvez-vous assurer qu'l'lien est rompu avec ces os qu'z'avez l'vé ? V'n'avez pô été capabl' d'résister pendant l'combat, v'n'savez pô pourquoë l'Ombr' mêm' blessé, a rompu son assaut si vit' d'après c'que j'en entends. J'connais pô l'scienc' d'lèv'morts ha ! mais j'trouvqu'vous affirmez bin vit' qu'y a pô d'séquell' d'c'combat, qu'l'Ombr' n'la pas rompu parc'qu'il avait trouvé un'faill' et en avait profité. Non ?

_________________
Nain, et Gardien d'la Tradition, même. Pi Alchimist' qu'aime Hamal avec un peu d'Instabl'dedans.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr