Géographie

 

Le joueur incarne un personnage né dans les Landes Eternelles, mais pas dans la région où se déroule le jeu (Séridia et Irilion). Cela semble compliqué ? Lisez la suite !

- Le monde extérieur -       - Les Landes Eternelles -       - Les Îlots Centraux -

 

Le monde extérieur

Sur l'existence d'un monde extérieur aux Landes Eternelles, dont elles ne seraient qu'un continent, ses habitants n'ont que peu d'informations. Mythes et légendes existent à ce sujet ainsi qu'au sujet des origines extérieures des peuples des Landes, mais ils sont plus souvent exploités par ces peuples pour expliquer leurs cultures respectives plutôt que pour s'intéresser aux frontières des Contrées Eternelles. Ces frontières sont après tout extrêmement sauvages, et l'attraction que les Landes Eternelles ont sur leurs habitants est tellement forte que peu songent à s'en éloigner.

 

Les Landes Eternelles

Les Landes Eternelles sont un continent isolé, entouré au nord et à l’ouest par une chaîne de montagnes réputées infranchissables, au sud et à l’est par un océan qu’aucun navire n’ose traverser.

Les Landes ont une réputation de terre maudite mais enchanteresse, plus belle qu’aucune autre. De fait, elles possèdent une très grande diversité de paysages. Peu de voyageurs peuvent se vanter d’en avoir visité toutes les régions, aussi les cartes restent-elles approximatives.

 

Carte des Landes actuelles

 

La pointe sud-ouest était autrefois le territoire des Humains Anciens, race désormais disparue. Aucun territoire saurien n’est visible sur cette carte : ils vivent dans des cités immergées, au large de la côte sud. Les Elfes Noirs, peuple apparu récemment, ne possèdent pas de territoire bien défini, ils s’installent là où ils peuvent.

Les territoires semblent bien ordonnés sur la carte, la réalité est assez différente. Depuis la mort de Fingel, les Landes vivantes ont déchaîné leur colère contre les populations. Des hordes de créatures innommables parcourent les campagnes. La plupart des habitants se sont réfugiés dans les plus grandes villes, laissant une grande partie de l’arrière-pays à l’abandon.

 

 

Au centre de la mer intérieure se trouvent les Îlots Centraux, apparus suite au cataclysme qui marqua la mort de Fingel. Ils sont le lieu du défi lancé par le continent vivant à ses habitants. Le jeu débute par l’arrivée de votre personnage dans cette zone.


Les Îlots Centraux


Les Îlots Centraux constituent le cœur des Landes Eternelles, l’endroit où elles font le plus ressentir leur force.
La puissance du continent vivant y est perceptible de bien des façons. Ainsi, la plupart des magies sont inopérantes dans les Îlots. Les Landes modifient à leur fantaisie les règles de la mort pour ceux qui en foulent le sol. Ceux qui y débarquent actuellement perdent tous leurs savoir-faire à leur arrivée, et doivent donc tout réapprendre, faibles comme des enfants. Même le climat est affecté : on n’y constate aucun défilement des saisons, si ce n’est une étrange période hivernale qui revient dans certaines régions tous les quatre fingeliens environ. Pourtant la nature n’en pâtit pas.

Malgré leur nom, certains de ces « îlots » sont en fait de très grandes îles. Leur nombre réel est encore inconnu, seuls deux d’entre eux ont pu être colonisés jusqu’ici : Séridia et Irilion.
Séridia et la petite île de Trépont sont les plus proches des côtes de la mer intérieure. Ce sont les seules que l’on réussisse à atteindre par bateau : tous les aventuriers venant se confronter aux Landes débarquent donc à Trépont. Si la plupart des plaines séridiennes sont colonisées et relativement sûres, il en va tout autrement des montagnes. Celles-ci sont le repaire des hors-la-loi, mais aussi de dangereuses tribus d’orques et autres créatures monstrueuses, qui déferlent régulièrement sur les vallées. Le Seigneur de Séridia a attribué la gestion d’une région à chacun des huit peuples présents sur ses terres, espérant ainsi que l’émulation accélérerait la colonisation.
Irilion est un archipel situé au sud de Séridia. Plus vaste, aux paysages plus variés, elle est aussi moins colonisée et plus dangereuse. On y trouverait des vestiges d’une ancienne enclave des Humains Anciens. De formidables « navires éperon », invention des premiers colons d’Irilion, font la navette entre cet archipel et Séridia.
On raconte que des petites îles situées au large de Séridia ou d’Irilion serviraient de repaire à des groupes de pirates, anciens colons renégats à l’âme corrompue par les Landes. Mais nul n’est allé sur place pour vérifier la rumeur.